a-nous-dieu-toccoli
Conférences
frise haut
vide 
Plan de la conférence

« Demain, l’Asie Centrale... »

St Thomas de Villeneuve, à St Germain en Laye
Vendredi 30 novembre 2001

 

« Nous autres civilisations, nous savons que nous sommes mortelles »

A – QU’EST-CE QU’UN FONCTIONNEMENT SYMBOLIQUE, UNE CULTURE ET UNE CIVILISATION ?

C’est ce que se passe depuis que les hommes mettent au point des systèmes de fonctionnement symbolique, qui leur permettent de rendre habitable le monde dans lequel ils vivent, ou plutôt, tâchent de vivre .

B – LES SYNTHÈSES QUI CONSTITUENT LES FOYERS CULTURELS

De telles circonstances se présentent régulièrement à certaines époques de l’Histoire , et ce n’est qu’après coup que les historiens se demandent pourquoi exactement à ce « moment », dans ce « lieu », de telles « synthèses » se coagulent pour donner sens à une période d’humanité.

Ces situations se sont produites déjà de multiples fois depuis la grande épopée militaro-expansionniste d’Alexandre le Grand : la création d’une aire immense d’influence hellénistique se fait sentir encore jusqu’à nos époque baroques dans l’art, la sculpture et l’architecture ! Et puis ce fut le temps de l’empire romain, et de sa marque indélébile sur la Méditerranée , se mêlant aux marques punique, phénicienne et grecques ! Celle des Arabo-musulmans connut une double apogée : en Andalousie (celle que nous connaissons le mieux) et en Sicile (que nous connaissons moins, parce qu’elle se mêle elle-même aux marques normande, germanique et espagnole). La grande époque baroque va ensuite déferler sur l’Europe, puis aux Amériques, et jusqu’en Chine ! 

C – L’AMERICAN WAY OF LIFE.

L’ « american way of life » peut être considéré, pour le meilleur et pour le pire, comme la marque actuelle d’une culture, voire d’une civilisation, qui vient d’être ébranlée par l’attaque du 11 septembre dernier, mais qui fait resurgir, comme le fleuve souterrain d’une lave encore incandescente , la présence exaspérée et désespérée d’un élan musulman multiple et incontrôlé, qui se révolte contre le représentant de ce qu’il appelle le pire ennemi de l’Islam : les Etats-Unis d’Amérique, les USA ! 

D – COMMENT ANALYSER L’ACTUELLE SITUATION EN ASIE CENTRALE

Ce qui nous intéresse ici, c’est le lieu où ce drame continue de se jouer : cette Asie Centrale, cet Afghanistan , qu’Alexandre contourna vers le nord, à cause de sa « résistance irrésistible », et où les musulmans les plus fondamentalistes, ont sécrété, avec l’aide paradoxale de leur plus grand ennemi, le chef mondial de leur révolte et de leur folie : Oussama Ben Laden ! Voici revenir sur le devant de la scène du monde et de son spectacle, les Musulmans et les Arabes, comme une résurgence, une mémoire et un défi ! 

L’Afghanistan est maintenant un pays important, non seulement à cause de qui reste encore, et qui échappé aux destructions, de l’art gréco-bouddhique du Gandhara ! Ce pays est appelé à devenir le lieu de passage obligé de nombre d’oléoducs et de gazoducs, en provenance du Golfe d’Oman vers l’Iran, le Turkmenistan, l’Ouzbekistan, puis vers la Caspienne, la Biélorusie et l’Europe Occidentale.

L’Asie Centrale re-devient un lieu de l’Histoire universelle.

Les Musulmans qui la peuplent en majorité re-deviennent la communuaté spirituelle appelée à jouer de nouveau un rôle déterminant dans le concert de la Culture Universelle !

E – LES ARABES, L’ISLAM ET L’ISLAMISME.

Les Arabes, majoritairement musulmans, et très inégalement choyés par l’économie globale, re-deviennent le peuple appelé à peser de tout son poids dans la géopolitique de la planète.

F – LES CONCLUSIONS À TIRER POUR UNE PHILOSOPHIE PRATIQUE DE L’HISTOIRE

Nos sociétés occidentales se doutent-elles que l’heure de changements radicaux approche, autant dans la gouvernance du monde, que dans notre capacité à conserver vivantes nos traditions culturelles, tout en intégrant celles d’autres peuples, au risque, sinon, de disparaître dans la confusion, ou pire peut-être, dans la dilution ? 

frise bas


Retour au sommaire conférences 2001Accueil général conférences

URL :http://www.a-nous-dieu-toccoli.com/conferences/2001/c_asiecent_011130.html
Copyright ;:Vincent-Paul Toccoli pour le contenu et Marc Pandelé pour la réalisation
Création : 2004/01/01
Dernière modification : 2004/02/04
Maintenance : webmaster@a-nous-dieu-toccoli.com